Menu

Vous êtes ici

Construction

Travailler dans la construction, c’est un peu comme suivre la mode : chaque jour est différent ! En fonction de l’avancement des travaux, le chantier - ton lieu de travail - change continuellement. Pour s’en sortir sans accroc, il faut donc redoubler de vigilance.

Bien commencer, c’est déjà ça de gagné

Avant de réellement commencer, il y a certaines choses que tu dois savoir

POUR LES MANŒUVRES POLYVALENTS

Travaux de construction : charpentier, ferrailleur, maçon, ouvrier de terrassement, carreleur, plafonnier, plombier, ...

Risque : effectuer des tâches interdites par la loi

  • Les jobistes bénéficient d'une protection accrue dans le secteur de la construction.
  • Pour les tâches à risque, tu dois avoir suivi une formation spécifique et/ou avoir atteint un certain âge.
  • Clique ici  pour voir ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas.
  • Tu dois suivre une formation en sécurité avant de commencer comme jobiste intérimaire dans la construction.

 

Risque : travail en hauteur

  • Premier conseil : évite autant que possible les travaux en hauteur ! S’il n’y a pas d'autre solution, opte pour un échafaudage stable ou un élévateur à nacelle, à la place d’une échelle.
  • En tant que jobiste, tu ne peux pas aider au montage d'un échafaudage !
  • Tu peux par contre travailler sur un échafaudage, à condition de ne pas avoir le vertige et de disposer des moyens de protection collective nécessaires. Autrement dit, s’il y a un garde-corps ou autre écran de protection.
  • Idem pour les élévateurs à nacelle :
    • Tu peux y travailler, mais non piloter toi-même l’engin ;
    • Uniquement pour des travaux légers ;
    • Uniquement sous surveillance ;
    • En étant correctement protégé par un garde-corps ;
    • En étant attaché avec un harnais de sécurité.
       
  • Si tu travailles sur une échelle, garde en permanence trois points de contact (p. ex. les 2 pieds et 1 main). Prépare le plus de choses possible au sol (p. ex. rassembler le matériel, préparer la peinture, etc.).
  • Les puits et les fosses constituent aussi un risque : un jobiste ne peut pas travailler avec des engins de terrassement, ni dans des trous de plus de 2 m de profondeur.

 

Risque : tomber d'une échelle

  • Évite de travailler en hauteur. Si ce n’est pas possible, utilise de préférence un échafaudage ou un élévateur à nacelle.
  • Évite les constructions improvisées avec des chaises, des tabourets ou autres.
  • Tu utilises une échelle ou une escabelle ? Ouvre-la entièrement et place-la sur un sol stable.
  • Des chaussures et des échelons secs te garantiront une adhérence maximale.
  • Monte ou descends en faisant face à l’échelle et en la tenant avec tes deux mains.

 

Risque : douleurs au dos et raideurs du cou

  • Apprends à soulever sans trop solliciter ton dos. Clique ici pour voir comment faire !
  • Si tu empiles des charges lourdes, ne dépasse pas la hauteur d’homme.
  • N’hésite pas à demander de l’aide pour soulever des charges lourdes.
  • Change régulièrement de position de travail (ou si possible de tâche) pour permettre à tes muscles de se détendre.
  • Évite de soulever des charges si ce n’est pas indispensable. « Moins on porte, mieux on supporte (le travail). » Ces vidéos te donneront des informations pratiques.
  • Évite de devoir te pencher trop souvent : utilisez des tréteaux ou un marchepied pour adapter ta hauteur de travail, place ton matériel à portée de main et range ton balai verticalement pour le réutiliser plus tard.
  • Si tu dois utiliser la pelle, utilise ta cuisse comme levier pour pelleter.

 

Risque : chute de plain pied

  • Éponge immédiatement tout liquide renversé pour éviter de glisser.
  • Porte tes chaussures de sécurité. Certaines ont une semelle antidérapante et elles t’évitent de glisser.
  • Évite les câbles qui traînent, les outils déposés négligemment, les emballages éparpillés ça et là, ... Les gens qui trébuchent, ce n’est comique que dans les films.

 

Risque : choc électrique ... ou pire !

  • Travailler avec l’électricité, c’est toujours dangereux,  que ce soit pour le travailleur ou pour les gens autour.
  • L’électricité peut aussi provoquer un incendie ou une explosion.
  • Tu ne peux effectuer des travaux électriques que si tu as suivi une formation spécifique.
  • Principes de base :
    • Travaille hors tension (principe de la consignation)
    • Travaille sous surveillance
    • Lors d'une intervention : respecte les ‘cinq règles d’or’
  • Consulte cette fiche pour en savoir plus sur les travaux électriques.

 

Risque : produits dangereux

  • Veille à connaître les produits que tu utilises. Apprends par cœur les symboles de danger.
  • Il est interdit à un jobiste de travailler avec des produits qui possède un risque pour la santé tel que des produits cancérigènes ou qui contiennent de l’amiante. Clique ici pour voir ce que dit la législation.
  • Porte les équipements de protection individuelle requis si tu travailles avec des produits chimiques. Le ciment, par exemple, est très irritant pour la peau et les voies respiratoires !
  • Enregistre dans ton GSM le numéro du Centre antipoison : 070 24 52 45

 

Risque : un sifflement permanent dans ton oreilles

  • Les perceuses et autres machines sont des outils précieux, et elles le font savoir bruyamment ... Si tu veux garder une bonne ouïe, protège tes oreilles.
  • Utilise les équipements de protection individuelle mis à ta disposition par l’employeur.

 

Risque : perdre son souffle

  • C’est bien connu, les travaux font souvent de la poussière. Porte un masque pour protéger tes poumons contre les particules de poussière.
  • Tu n’aimes pas non plus avoir de la poussière ou des éclats dans les yeux. Ces étranges lunettes de sécurité sont la pour t’éviter ces tracas !

 

Risque : yeux rouges, abîmés voire … aveugles

  • Pas de chantier sans poussière, projections, éclaboussures, … Protège toujours tes yeux avec des lunettes de sécurité !

 

Risque : collision

  • Un chantier est un carrefour d'activités, au propre comme au figuré. Veille à connaître et respecter les règles de circulation interne propres au chantier.
  • Porte des vêtements de signalisation réfléchissants.

 

Risque : coup de chaleur ou hypothermie

  • Travailler à l’extérieur, cela veut dire s’adapter aux saisons !
  • Par temps ensoleillé : protège-toi avec des vêtements adéquats et de la crème solaire. Bois de l’eau en suffisance et prends des pauses. Cherche l’ombre autant que possible.
  • Par temps froid ou pluvieux : porte des vêtements et des chaussures qui sont chauds et imperméables. Emporte un thermos de soupe ou de thé et cherche un endroit chauffé pour la pause.
  • Les jobistes ne peuvent pas travailler à des températures extrêmement hautes ou basses.

POUR LES PEINTRES

Risque : produits dangereux

  • La loi interdit aux jobistes d'utiliser certains produits dangereux, comme la peinture au plomb ou des produits inflammables par exemple.
  • Porte des équipements de protection individuelle requis si tu travailles avec des produits chimiques. Ceux-ci peuvent fortement irriter la peau et les voies respiratoires.
  • Apprends par cœur les symboles de danger.
  • Enregistre dans ton GSM le numéro du Centre antipoison : 070 24 52 45

 

Risque : yeux rouges, abîmés voire … aveugles

  • Lorsqu’on peint - en particulier un plafond -, il peut y avoir des éclaboussures. Protège tes yeux avec des lunettes de sécurité adaptées !

 

Risque : travail en hauteur

  • Premier conseil : évite autant que possible les travaux en hauteur ! S’il n’y a pas d'autre solution, opte pour un échafaudage stable ou un élévateur à nacelle, à la place d’une échelle.
  • En tant que jobiste, tu ne peux pas aider au montage d'un échafaudage !
  • Tu peux par contre travailler sur un échafaudage, à condition de ne pas avoir le vertige et de disposer des moyens de protection collective nécessaires. Autrement dit, s’il y a un garde-corps ou autre écran de protection.
  • Idem pour les élévateurs à nacelle :
    • Tu peux y travailler, mais non piloter toi-même l’engin ;
    • Uniquement pour des travaux légers ;
    • Uniquement sous surveillance ;
    • En étant correctement protégé par un garde-corps ;
    • En étant attaché avec un harnais de sécurité.
       
  • Si tu travailles sur une échelle, garde en permanence trois points de contact (p. ex. les 2 pieds et 1 main). Prépare le plus de choses possible au sol (p. ex. rassembler le matériel, préparer la peinture, etc.).
  • Les puits et les fosses constituent aussi un risque : un jobiste ne peut pas travailler avec des engins de terrassement, ni dans des trous de plus de 2 m de profondeur.

 

Risque : tomber d'une échelle

  • Évite de travailler en hauteur. Si ce n’est pas possible, utilise de préférence un échafaudage ou un élévateur à nacelle.
  • Évite les constructions improvisées avec des chaises, des tabourets ou autres.
  • Tu utilises une échelle ou une escabelle ? Ouvre-la entièrement et place-la sur un sol stable.
  • Des chaussures et des échelons secs te garantiront une adhérence maximale.
  • Monte ou descends en faisant face à l’échelle et en la tenant avec tes deux mains.
  • Si tu travailles sur une échelle, maintiens toujours trois points d'appui (ex. deux pieds et une main). Prépare ton travail au sol autant que possible (ex. rassembler le matériel, préparer la peinture...).

 

Risque : douleurs au dos et raideurs du cou

  • Apprends à soulever sans trop solliciter ton dos. Clique ici pour voir comment faire !
  • Si tu empiles des charges lourdes, ne dépasse pas la hauteur d’homme.
  • N’hésite pas à demander de l’aide pour soulever des charges lourdes.
  • Change régulièrement de position de travail (ou si possible de tâche) pour permettre à tes muscles de se détendre.
  • Évite de soulever des charges si ce n’est pas indispensable. « Moins on porte, mieux on supporte (le travail). » Ces vidéos te donneront des informations pratiques.
  • Évite de devoir te pencher trop souvent : utilisez des tréteaux ou un marchepied pour adapter ta hauteur de travail, place ton matériel à portée de main et range ton balai verticalement pour le réutiliser plus tard.
  • Si tu dois utiliser la pelle, utilise ta cuisse comme levier pour pelleter.

 

Risque : perdre son souffle

  • C’est bien connu, les travaux font souvent de la poussière. Porte un masque pour protéger tes poumons contre les particules de poussière.
  • Tu n’aimes pas non plus avoir de la poussière ou des éclats dans les yeux. Ces étranges lunettes de sécurité sont la pour t’éviter ces tracas !

 

Risque: coup de chaleur ou hypothermie

  • Travailler à l’extérieur, cela veut dire s’adapter aux saisons!
  • Par temps ensoleillé: protégez-vous avec des vêtements adéquats et de la crème solaire. Bois de l’eau en suffisance et prends des pauses. Cherche l’ombre autant que possible.
  • Par temps froid ou pluvieux: porte des vêtements chauds et des chaussures imperméables, emporte un thermos de soupe ou de thé et cherche un endroit chauffé pour la pause.

 

POUR LES MENUISIERS/CHARPENTIERS

Risque : perdre des doigts

  • La loi interdit aux jobistes de piloter certaines machines pour le travail du bois. Informe-toi attentivement car il y a des exceptions pour les étudiants de plus de 18 ans avec une formation spécifique.

 

Risque : yeux rouges, abîmés voire … aveugles

  • On ne travaille pas le bois sans faire de copeaux. Les professionnels du bois le savent mieux que quiconque. Protège tes yeux avec des lunettes de sécurité adaptées !

 

Risque : douleurs au dos et raideurs du cou

  • Apprends à soulever sans trop solliciter ton dos. Clique ici pour voir comment faire !
  • Si tu empiles des charges lourdes, ne dépasse pas la hauteur d’homme.
  • N’hésite pas à demander de l’aide pour soulever des charges lourdes.
  • Change régulièrement de position de travail (ou si possible de tâche) pour permettre à tes muscles de se détendre.
  • Évite de soulever des charges si ce n’est pas indispensable. « Moins on porte, mieux on supporte (le travail). » Ces vidéos te donneront des informations pratiques.
  • Évite de devoir te pencher trop souvent : utilisez des tréteaux ou un marchepied pour adapter ta hauteur de travail, place ton matériel à portée de main et range ton balai verticalement pour le réutiliser plus tard.
  • Si tu dois utiliser la pelle, utilise ta cuisse comme levier pour pelleter.

 

Risque : perdre son souffle

  • C’est bien connu, les travaux font souvent de la poussière. Porte un masque pour protéger tes poumons contre les particules de poussière.
  • Tu n’aimes pas non plus avoir de la poussière ou des éclats dans les yeux. Ces étranges lunettes de sécurité sont la pour t’éviter ces tracas !
Werken als jobstudent? Groot gelijk! Maar ken je de risico's van't vak?

Uw browser is oud. Hij heeft bekende veiligheidsissues en kan niet alle mogelijkheden weergeven van deze of andere websites.
Lees meer over hoe uw browser te upgraden